Dis Papé réduitDidier Mazellier.- Heureux les cailloux

"... c'est vrai ? Dis papé c'est vrai que les gadjos ne vivent pas comme nous ?

C'est vrai que des gens restent toute leur vie sans savoir comment c'est ailleurs ?

Dis papé c'est vrai que certains laissent leur vieux tout seuls ? (...)

Dis papé, c'est vrai qu'ils croient que les gitans mangent les enfants ?"

Cet ouvrage imprimé sur une presse... itiniérante est une pépite d'évidence, un traité d'interculturalité à la sobriété narrative et graphique heureuse, à l'intelligence déconcertante comme le questionnement d'un enfant dans l'observation de l'altérité. Décentrons-nous un instant dans ce micro voyage en Tsigania pour nous regarder nous-mêmes jugeant l'étrangeté. Chaque mot, chaque image, à son poids d'humanité, est une pierre blanche dans notre jardin. Qui sommes-nous, que faisons-nous et pourquoi ? Qu'est-ce qui préside à nos choix de vie ? Culture, tradition, économie... Dans la comparaison des modes de vie, loin de pointer l'autre, c'est un art de vivre en conscience qui se dessine, magnifiquement illustré par de tendres gravures. Le sens puissant, chantant, de cette culture alors tout simplement, comme un miroir, nous questionne ontologiquement.