Roi de la foret en hiverSylvie Delom – Aurélia Fronty – Didier Jeunesse (Contes du Monde) 2013

Dans un lointain village vit une femme avec ses deux filles : l'aînée qu'elle adore lui ressemble, méchante et laide, alors que la petite à la vigueur et la joie de son père disparu. La mère envoie la petite dans la montagne en plein hiver satisfaire aux caprices successifs de l'aînée, sous peine d'épouser Grand Gel, le froid mortel. Trouver des violettes ou des fraises en cette saison, une tâche impossible, à moins que cela ne devienne l'affaire des douze mois de l'année heureusement venus à son secours. Mais les injonctions maternelles sont infinies et la petite, incapable de les contrer, s'apprête à céder au baiser du Grand Gel, résolue à l'inéluctable. Alors quand celui-ci lui offre les richesses demandées pour une autre. Elle les accepte, mais cette fois-ci, ce sera pour mieux se soustraire à l'emprise et seule, enfin, s'émanciper.

Nous avions déjà plébicité l'excellent Sous la peau d'un homme de Praline Gay-Para & Aurélia Fronty chez Didier Jeunesse dans notre sélection 2009 pour l'égalité. L'illustratrice nous séduit à nouveau avec de superbes peintures, nous transportant d'une saison à l'autre, le manteau restant véhicule de la métamorphose, alors que la langue puissament évocatrice de Sylvie Delom envoûte. La chute, alternative moderne aux nombreuses versions du contes, lui donne aussi toute sa place dans notre prochaine sélection...