CestAutantdAmour© Photo : Les Trois Ourses

Samedi 26 mars 2016, nous recevions l'auteure-photographe franco-américaine Coline Irwin pour un atelier créatif parents-enfants à partir de son album C'est autant d'amour que je t'envoie (éditions Memo 2010). Une proposition intimiste, accessible aux tout-petits. Une nouvelle exploration pour nous de ce qu'on peut vivre entre parents et enfants avec le livre !

avec le soutien du REAAP Réseau d’Écoute d'Appui et d'Accompagnement à la Parentalité de l'Ardèche, en partenariat avec le Festival Les mots dégelés d'Aubenas pour sa deuxième édition.

Le rendez-vous était fixé à 10 h au Centre de loisirs de Mélas au Teil. Camille, Dimitri, Guillaume, Morgane, Samuel sont arrivés avec leur maman et dans les sacs de quoi faire une collation solide et un pique-nique pantagruélique ! Coline, qui a changé plusieurs fois de chauffeurs en 48 h, avait apporté tout son matériel dans une grande valise jaune à roulettes pour animer un atelier réservé aux tout-petits.

Mais les adultes en ont bien profité et ce ne sont pas Perrine et Gaëlle, duo spécial, qui diront le contraire. Nos pieds nus ont impatiemment escaladé les quelques marches et, assis en tailleur (véritable position du lotus pour certaines…), nous avons profité de la fraîcheur du carrelage et de l’ambiance ludique de la mezzanine.

 

groupeguillaume

groupeperrine

groupe coline

Peekaboo !

Coline a ouvert l’atelier en créant le groupe autour d’un jeu de présentation « peekaboo ». Chaque binôme connaissait au moins un autre binôme mais le jeu a permis à tout le monde de se poser –même si la super maison de jardin jaune avait au début la faveur des tous-petits- et à Coline Irwin de se présenter et de nous apprendre que coucou ! se dit en anglais peekaboo ! Puis tous nos sens ont été mis à contribution. Nous avons tout d’abord comparé le livre « C’est autant d’amour que je t’envoie » et sa maquette. Les enfants (et les adultes !) ont pu se rendre compte qu’il fallait beaucoup, beaucoup de lettres pour écrire quelques phrases. Coline nous a raconté la genèse de ce livre né de souvenirs très personnels, d’une enfance entre Amérique et France.

 

cest_autant_int3

©Photo : Anaïs Beaulieu / Les Trois Ourses

tablemateriel

groupecolinedebout

« La pluie qui tombe », « des pas dans la neige », « les miniatures de ma mère »

Les souvenirs, ce sont bien eux qui ont fait le lien entre toutes les activités. Souvenirs qu’un froissement de papier, une odeur de lavande ou un petit objet prélevé dans une boîte aux trésors ont fait surgir chez chacun des participants. Souvenirs racontés grâce à une photo choisie par l’adulte ou par l’enfant. Chacun raconte un peu de soi, sans voyeurisme, sans épate, dans un partage tout simple avec son enfant et avec les autres membres du groupe. Un grand livre commun, constitué de tous nos petits livres créés en duo, viendra décorer la BCD de l’Ecole du Centre où ont lieu les rendez-vous hebdomadaires de l'Atelier des Merveilles.

mamanenfant

IMG_2494

IMG_2495

Peekabye ! 

« Peekaboo » a ouvert l’atelier et c’est « Peekabye » qui le referme. Pendant que Coline nous dédicace des exemplaires de son livre et que les enfants se dégourdissent les jambes dans le jardin, les mamans s’activent pour organiser le pique-nique : cannelés thon-tomate, quiche jambon basilic, cake jambon-champignons, purée de carottes, gâteau aux noisettes… Alexandre et Xavier nous ont rejoints pour le pique-nique. Puis, Sophie a ramené Coline qui participait au festival Les mots dégelés à Aubenas avant de reprendre le train pour la banlieue parisienne. Rangement, discussion, puis un beau soleil a raccompagné chacun chez soi.

Mille mercis à Claire, à Cathya, et à Cécile sous sa couette !