06 novembre 2011

Les poings sur les îles

Elise Fontenaille, Violeta Lopiz.- Rouergue 2011 Un petit garçon passe ses mercredis et dimanches avec son grand-père Luis, dans la toute petite maison qu'il a construite, et surtout dans son magnifique et généreux jardin, car Luis le tatoué a la main verte. "La terre, c'est ma mère, il me dit souvent." Luis est un réfugié espagnol qui n'est jamais allé à l'école. Il a toujours travaillé, ne sait ni lire ni écrire mais dessine comme le Douanier Rousseau. Quand il dit "Mettons les poings sur les îles. (...) ça veut dire : parlons... [Lire la suite]