Madame Butterfly

Benjamin Lacombe.- Albin Michel 2013

Le lieutenant Pinkerton accoste au Japon pour y faire commerce et se plie à la coutume colonialiste : acheter demeure et épouse le temps de son séjour. Il exige la sublime geisha, Butterfly, aperçue dans une maison de thé. Une fois le mariage consommé, la prévenance soumise et la lourdeur des rituels le lassent. Pour détourner le chagrin de Butterfly à l'annonce de son départ, il lui ment en promettant de revenir. Une fois rentré en Amérique, il épouse une militante féministe, Kate, libre et frondeuse « tout ce que Butterfly n'était pas », tandis que Butterfly l'attend en élevant leur fils. Pinkerton viendra chercher son enfant et Butterfly se sacrifiera. Étonnamment, c'est Pinkerton qui raconte l'histoire, hanté par le remord et l'effroi.

Un album hors norme (grand format, reliure enchassée, livre objet qui se déploie sur 10m de long) somptueux et douloureux.