montoutpetit

Germano Zullo – Albertine

Une femme. Une mère s'adresse à son enfant, son tout petit, qui peu à peu grandit dans ses bras alors qu'elle lui conte son histoire, leur histoire, « un peu compliquée » mais « très simple » à la fois. C'est une ronde à deux temps qui s'inverse quand le garçon est devenu un homme à sa taille et la porte à son tour, d'un mouvement dansé, embrassé, jusqu'à ce qu'elle disparaisse tout à fait alors que la ritournelle se poursuit, sans début, ni fin, que l'intensité de cet amour, chuchoté pour toujours.

Qu'on lise cet album, en tant qu'enfant, en tant que parent, c'est une berceuse universelle qui fait déborder le cœur.

Au trait émouvant, sobre, délicat et tremblé d'Albertine, s'allie le phrasé elliptique, subtil, qui dit tant dans la retenue de Germano Zullo, qu'ils nous cueillent, bouleversés, au terme d'un voyage intérieur d'une profondeur inouïe, révélatrice, et néanmoins légère, consolatrice.

La Joie de Lire 2015